Pourquoi faisons-nous des bébés ?

novembre 12th, 2009

Paru dans la presse du samedi le 17 octobre, cette article expliquant pourquoi on fait des bébés. (C’était annoncé comme un grand cahier, mais c’est 5-6 articles sur trois pages)
http://www.cyberpresse.ca/vivre/famille/200910/15/01-911681-pourquoi-fait-on-des-enfants-.php

Leur réponse : c’est pour soi.

La mienne : pour ma femme 😉
Nah, c’est aussi pour moi. Je veux une famille, de préférence 2 enfants. Probablement, pour avoir des contes à raconter à quelqu’un.

En tout cas, ce n’est pas pour l’argent.
La Presse indique que cela coûte en moyenne 10000$ par année. http://www.cyberpresse.ca/vivre/famille/200910/15/01-911703-le-prix-dun-enfant.php
Il précise aussi qu’au Québec, le gouvernement aura couvert 31% de la facture à la majorité de l’enfant. Le plus difficile c’est de ne pas surconsommer pour Bébé. Il a bien sur plein de trucs indispensable, mais il a aussi plein de trucs inutiles.
Comme les vêtements pour bébés peuvent couter cher, sont peu portés et peu usés, j’ai établis une règle fort simple : il faut payer moins de 5 dollars par morceaux. Il faut regarder les spéciaux, aller dans les friperies pour suivre cette règle, mais à date, notre petite Chouette est bien habillée et à peu de frais. Si cela marche bien, je vais continuer avec cette règle, mais en ajoutant 1$ par année.

Le dossier continue avec le point de vue des « antinatalistes ».
http://www.cyberpresse.ca/vivre/famille/200910/15/01-911707-les-gens-qui-ne-veulent-pas-denfants.php
http://www.cyberpresse.ca/vivre/famille/200910/15/01-911715-les-antinatalistes.php
Arrêtez de leur en vouloir ou de leur dire qu’il vont en vouloir. Ils sont en dehors des normes sociales et ils le savent ; assez de gens leur font remarqué. Ils méritent le respect tant qu’ils respectent notre décision d’en avoir, sinon c’est « fair play » de notre part. Mais j’espère que ceux que c’est par écologie (prévenir un futur surpollueur) font également d’autres efforts dans ce sens, sinon c’est hypocrite.

Dans le but qu’il ne reste que Chouette
Tabou

Share

Trackback URI | Comments RSS

Leave a Reply

Name (required)

Email (required)

Site web

Speak your mind